Accueil » Chroniques » SIGNIFICANT POINT – Into The Storm (2021)

SIGNIFICANT POINT – Into The Storm (2021)

  • Wax 
  • 6 min read

Quelqu’un aurait un sucre s’il vous plaît ? Non mais il va nous claquer entre les doigts Christiane, regarde, il est tout rouge !

Surpris, mais enthousiaste. Voilà comment je ressors de ma première écoute de Into The Storm, le premier album du groupe nippon SIGNIFICANT POINT. Formé par des potes de lycée en 2011, le groupe stabilise son lineup en 2018 afin de sortir leur premier EP Attacker sur feu (pour le moment) le label français Infernö Records. Enrôlé courant 2019 sur l’excellent label allemand Dying Victims Productions, SIGNIFICANT POINT enregistrera Into the Storm aux Studio Sun Nishi-Funabashi entre mars 2019 et septembre 2020, l’enregistrement étant retardé du fait de la pandémie de COVID, qui commence à frapper fort au Japon courant 2020.

Oui, la pochette aussi est too much !

En manque d’un chanteur, SIGNIFICANT POINT recrute George Itoh au chant, par ailleurs membre d’autres groupes prometteurs de la scène metal japonaise comme Risingfall ou Military Shadow. A l’heure où j’écris ces lignes, je ne sais pas si Itoh est un membre à part entière de SIGNIFICANT POINT ou toujours considéré comme un musicien de session, ce qui, vous le comprendrez, aura son importance pour la suite (de la chronique, et de la carrière du groupe).

Alors que renferme ce Into The Storm ? Un speed metal furieux, sans gêne, sans retenue, et sans complexe. Je pèse bien mes mots car cette série d’adjectifs pourrait être interprétée comme méprisante ou négative, mais elle ne l’est pas. Il y a dans ce disque une sincérité profonde, touchante. Une absence de “bon goût” ? Un manque de recul ?  Et si on appelait ça tout simplement sincérité ? C’est ça, en fait, SIGNIFICANT POINT fait ce qu’il aime, avec le coeur : un speed metal à 1000 à l’heure qui se fout complètement de ce que penseront les apôtres du bon goût. Ils ont ça en plus nos amis Nippons : quand ils font quelque chose ils le font pour de vrai.

Alors il vient ce sucre Christiane ? 

Au bout d’une minute de Attacker, le morceau d’ouverture, on en a déjà pris plein les oreilles, et le premier refrain est déjà là, pas de temps à perdre. George Itoh s’époumone dans un registre très aigu, rappelant John Cyriis du AGENT STEEL des années 80, mais en conservant une voix mixte, lui assurant un grain très prononcé pas du tout désagréable. Pour les connaisseurs, son timbre m’a également fait penser à Ben Sotto, frontman de l’excellent groupe de speed metal français HEAVENLY.

Si parfois l’accent anglais est un peu limite, voire même la justesse quelquefois, impossible de ne pas s’attacher instantanément à ce chanteur, tant il transpire la sincérité, et porte ses attributs à deux mains jusque sur le champs de bataille. Pas le genre à se débiner George.

Il est par ailleurs intéressant de noter que le titre éponyme est le seul chanté en japonais, et que c’est vraiment très réussi. Le chant nippon rajoute un petit côté générique de manga à mes oreilles occidentales profanes, mais ça fait mouche : ma fille de 9 ans a même lâché sa Nintendo quelques instants pour me lâcher un “c’est quoi ? C’est pas mal”, c’est vous dire. Je me contenterais d’ailleurs bien d’un prochain album chanté entièrement en japonais, je trouve que ça fonctionne vraiment très bien, et que ça rajoute encore un charme supplémentaire à la musique de SIGNIFICANT POINT.

La paire de guitaristes (Gou Takeuchi & Kazuki Kuwagaki) nous abreuve de riffs assassins, tantôt heavy metal dans la tradition PRIESTIENNE (You’ve Got The Power), tantôt très speed metal voire thrash (Riders Under The Sun). Mais le vrai sel, vous le trouverez dans les soli, électrisants, rageurs, complètement too much, complètement indispensables (Riders under the Sun). Les mélodies fleurtent assez souvent avec le néoclassique (Into The Storm, Run for Your Life), ajoutant une couleur supplémentaire à certains morceaux. Comment ne pas évoquer ici Akira Takasaki, le génial guitariste de LOUDNESS, qui sans nul doute est une influence majeure de Takeuchi et Kuwagaki.

De son propre aveu, Gou Takeuchi est un boulimique de travail : c’est parmi plusieurs dizaines de titres qu’ont été sélectionnées les 10 chansons de Into The Storm, et pour être honnête, ça ce sent. L’ensemble est très cohérent, on sent que les morceaux ont été travaillés et retravaillés, sous-pesés, calibrés, de manière à n’en garder que le nectar, rendant les 44 minutes du disque très digestes.

Les Influences ? Selon Takeuchi : Judas Priest, Iron Maiden, Savage Grace, Metal Church, Cloven Hoof, Shok Paris, Liege Lord, Sinner, Agent Steel, Sortilege, Omen, Grim Reaper, Rainbow, Scorpions, UFO, MSG (dont il avoue être fan depuis toujours). Oui, il y a de quoi faire, du bon et du très bon… c’est dans les vieux pots qu’on fait les meilleures soupes paraît-il.

Côté vinyle, Dying Victims a fait du bon boulot : le pressage est excellent, et livré avec un poster, une carte postale, un sticker et un insert avec les paroles. Un label clairement à suivre.

Sources :
https://www.discogs.com/fr/artist/6398257-Significant-Point
https://significantpoint.bandcamp.com/releases

Pour résumer, Into The Storm est un album de Speed metal puissant, passionné, sans retenue, et totalement indispensable. Si tu m’avais dit que cet album était sorti en 1987 ou 1988 je t’aurais cru sans problème, et je t’aurais même filé une cassette vierge chrome pour que tu me fasses une copie. Vivement la suite.

Artiste / SIGNIFICANT POINT
Album / Into The Storm (2021)
Label / Dying Victims Productions
Référence / DVP 172
Année de Pressage / 2021
Code Barre / 4056813178661

Album
Pressage
Pochette / extras
Montrez-nous un peu d'amour ❤️

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *